Kopf ASV-member inscription Breite einstellen mainpage


Actualités

Cliquez sur les nouvelles qui vous intéressent, ou feuilletez les informations préalables (au-dessous du tableau).

NEWS:     1-13
Mo. 20. Jan. 2014
Restaurant Abyssinia
Repas végé à Neuchâtel
Le restaurant a ouvert il y a peu et offre des plats végétaliens à la carte.
Mo. 20. Jan. 2014
Repas végé à Neuchâtel
Le restaurant a ouvert il y a peu et offre des plats végétaliens à la carte.
Mo. 16. Dez. 2013
Étoiles à la cannelle
Étoiles à la cannelle
Gourmandise de fêtes 100% végétalien.
Mo. 16. Dez. 2013
Noël végétarien
Noël végétarien
Pensez aux animaux lors de la fête de l’amour
Mo. 16. Dez. 2013
Dr Laurence Froidevaux
Soirée conférence du Dr Laurence Froidevaux
Mi. 30. Okt. 2013
Crème courge - marrons
Crème courge - marrons
Cadeaux maison de la cuisine automnale
Mi. 30. Okt. 2013
Eating healthy
Séminaire de nutrition végétale
formation pour futurs activistes de l'ASV ainsi que toute personne intéressée à l'alimentation végétarienne
Di. 18. Juni 2013
SVV-Newsletter
Kreuzfahrt, Bio-Marché, Vegi-Info, Treffs
Di. 11. Juni 2013
Capture d
Dis maman, quand on mange les animaux, ils meurent ?
On peut oublier cette cohérence.
Mi. 29. Mai 2013
Veganmania 2013
Le festival végane suisse avec plus de 40 stands, des concerts et un show de cuisine
Di. 26. März 2013
Aymeric Caron
NO STEAK : Un plaidoyer pour le végétarisme
Huit raisons d’un végétarisme généralisé
Di. 26. März 2013
Neuchâtel
Rencontre végé à Neuchâtel
Vous aimeriez faire la connaissance de végéta*iens?
Do. 14. März 2013
Aymeric Caron
No Steak
Raison No.2: Parce que nous sommes incohérents avec les animaux

1-13 >

La production laitière: un concentré de souffrance insoupçonné

26/4/2012

Contact presse
genevanimalistes(at)lists.riseup.net
Véronique: 076.526.12.60
Alexandra: 078.807.45.50


Pour produire du lait, une vache doit d'abord avoir un petit. De nos jours, elle est généralement inséminée artificiellement et la grossesse dure 9 mois. A quelques exceptions près, le petit veau est séparé de sa mère immédiatement après la mise bas, ce qui procure angoisse et désarroi à la vache autant qu'au petit. Le veau est placé dans un box et totalement isolé durant de longues semaines. Un mois après la mise bas, la mère est à nouveau inséminée afin qu'elle donne naissance à un autre petit et puisse ainsi continuer à produire de lait. Entre 5 et 6 ans, la vache devient moins productive, et n'est donc plus rentable pour l'éleveur, qui l'envoie donc à l'abattoir. Une vache en liberté vit jusqu'à 20 ans.

Si le petit veau est un mâle, inutile à la production laitière, il sera engraissé, abattu et vendu sous forme de viande. Si c'est une femelle, elle vivra en général le même destin cauchemardesque que sa mère, et sera soumise à des grossesses continuelles jusqu'à sa mort.

Les vaches ont été sélectionnées génétiquement depuis des décennies dans le but de créer des "races à lait". Elle peuvent aujourd'hui produire entre 6'000 et 12'000 litres de lait par an (20 à 40 litres par jour), soit 10 fois plus de lait que leurs "ancêtres" des années 1950, avec les conséquences que cela implique sur leur santé (bassins et pis hypertrophiés, mastites...) et les souffrances ininterrompues qui en résultent.

Les vaches sont ainsi devenues de véritables machines à produire du lait au service des humains. Ceci est totalement incompatible avec le concept de dignité animale tel qu'il est explicité par la Loi fédérale sur la protection des animaux (Art. 3).

Propagande du lobby laitier: un grand verre de mensonges?

Le lobby laitier tente de convaincre les consommateurs que le lait est un produit indispensable au développement du corps humain, notamment sous prétexte qu'il est riche en calcium. Cependant, non seulement a-t-il été établi que la capacité d'assimilation du calcium provenant de sources animales est sérieusement limitée, mais les prétendues vertus des produits laitiers sont de plus en plus contestées. Plusieurs études récentes ont en effet établi un lien entre la consommation de lait certaines maladies comme, paradoxalement, l'ostéoporose, certaines formes de cancers (prostate et sein), les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l'obésité, l'hypertension, les allergies, la polyarthrite, l'asthme, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, etc.

Voir à ce sujet l'ouvrage de Thierry Souccar, "Lait Mensonges et Propagande" et "Toute la vérité sur le calcium" de PasseportSanté.net.

Des subventions en masse pour un produit inutile et cruel

La Confédération dépense chaque année des centaines de millions de francs pour subventionner l'industrie laitière (aides à l'exportation, à la transformation, etc.). En 2010, les contribuables ont contribué à hauteur de 291 millions à encourager la production de lait. A cela s'ajoutent les primes directes que reçoivent les éleveurs chaque année, qui se calculent en milliards. Alors que nous prenons de plus en plus conscience de la gravité des conséquences environnementales de l'élevage, ainsi que de que de l'influence néfaste de la consommation de produits animaux sur notre santé, sans parler des souffrances atroces inhérentes à l'exploitation des animaux, il semble aberrant que 80.6% des aides gouvernementales aillent aux producteurs des secteurs viande / oeufs / lait, alors que les productions de fruits, légumes, céréales & pommes de terres totalisées reçoivent moins de 6%!

Utilisons notre pouvoir de consommateurs et refusons les produits laitiers!


Pour plus d'informations:
http://www.lait-vache.info
http://genevanimaliste.blogspot.com


Source: Plus d'informations sur les subventions
Author: genevanimalistes


Date: Do. 26. April 2012

URL: http://www.vegetarismus.ch/news.php?id=72179
Dernière actualisation de cette page indiquée: 17.4.2012


[en haut


© l´Association Suisse pour le Végétarisme (ASV) | www.vegetarisme.ch | Impressum